Le blog

Suivez les tendances de la logistique e-commerce

GLS

Un colis bien emballé est un colis bien livré

Analyses

L’enquête GLS-OpinionWay réalisée en avril 2015 met en évidence l’insatisfaction des e-consommateurs sur la problématique du délai. Nous serions peut-être surpris des résultats d’une enquête similaire sur l’emballage.

Le colis que le consommateur reçoit chez lui constitue un lien physique avec l’e-marchand. C’est ce colis que l’e-marchand va préparer et que le consommateur va ouvrir.

Parfois non sans mal.

Trop souvent, le carton est surdimensionné et encombrant.

L’ouverture peut constituer à elle seule une « prise de tête ». Quant au calage intérieur, s’il est constitué de chips ou fibres, plus ou moins écologiques, il ne constitue pas nécessairement un acte de bravoure environnementale et commerciale. La dernière étape de l’expérience d’achat est trop souvent l’aspirateur!

Heureusement, certaines bonnes pratiques se développent. Le calage par coussins d’air ou papier froissé apporte souvent la même qualité de protection avec une expérience d’achat meilleure.

Mais le calage est trop souvent là pour compenser un carton trop grand, pas toujours adapté au produit. Les conséquences, souvent mal appréhendées, sont de transporter du vide, mais aussi de moins bien protéger le produit durant le transport.

Quel que soit le réseau de transport, le colis subira de multiples manutentions et circulera sur des convoyeurs à haut débit. Bien emballer un produit, en adaptant le contenant au contenu et en analysant les caractéristiques de l’objet, permet de réduire les risques de détérioration durant l’acheminement.

Certains e-marchands prennent pleinement en compte ces contraintes et adaptent la dimension des cartons aux produits. Ils parviennent à supprimer le calage dans de nombreux cas et à générer des colis facilement intégrables dans une chaîne de transport. Plusieurs solutions existent pour y parvenir.

L’e-marchand peut choisir avec soin les cartons utilisés, quitte à multiplier les tailles et les références. Les produits très standardisés s’adaptent bien à cette solution. Par exemple, un opticien en ligne parvient à utiliser des cartons de seulement 8 cm x 8 cm x 16 cm.

L’e-commerçant peut aussi investir dans une chaîne de conditionnement comprenant une machine qui replie le carton ou le découpe afin d’ajuster la hauteur en fonction du produit. Une coiffe est alors posée, avec éventuellement une bande d’ouverture rapide, assurant la fermeture du colis. Le produit ne bougeant plus en hauteur, il n’est alors pas nécessaire, dans la majorité des cas, d’ajouter un calage.

D’autres e-marchands, notamment dans le textile, n’utilisent pas de carton mais des enveloppes plastifiées en polyéthylène. Cette solution, traditionnelle dans la vente à distance, est une solution économique et pratique pour des produits peu fragiles. L’enveloppe est soit prédécoupée, soit découpée sur mesure en fonction du produit.

Réduire la dimension de l’emballage et le calage, c’est réduire le volume transporté et en conséquence l’impact environnemental du transport.

Mais c’est aussi prendre en compte la demande du client en lui simplifiant l’acte de réception de son produit et en minimisant les risques du transport.

C’est donc faire de l’emballage un vecteur d’image pour améliorer son e-réputation.

Mots-clés associées à cet article
L’auteur : Jerome Libeskind

Diplômé de HEC, Jérôme Libeskind est un expert en logistique urbaine et e-commerce. Il a exercé des fonctions de direction dans plusieurs entreprises d’immobilier logistique et de prestation logistique, notamment dans le secteur du e-commerce. Parallèlement à son activité de conseil, Jérôme Libeskind intervient dans de nombreux cercles et groupes de travail sur les problématiques de la logistique urbaine, du dernier kilomètre et de la logistique durable. Il est l’auteur du livre « La logistique urbaine – Les nouveaux modes de consommation et de livraison » (Editions FYP). Il anime un blog sur les tendances et perspectives liées à la logistique urbaine et à la consommation.

Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire

Vous êtes intéressé par FlexDeliveryService ?

Contactez-nous